top of page
Rechercher

La grande musique

Dernière mise à jour : 31 janv. 2023


de Stéphane Guérin


De quoi ça parle ?

Un spectacle entre fiction historique et émotions.

On traverse les époques pour découvrir le destin de Frida, prostituée dans un camp de concentration, celui de Marcella, jeune mère torturée, et celui d’Esther, auteure en quête de sa propre histoire.



Le sujet singulier de la psycho-généalogie est ici abordé au travers d’un texte touchant, d’un passé douloureux et atypique, mais aussi d’histoires d’amour dépassant le temps et la raison.



Et alors ?


Deux piliers à ce voyage dans le temps romanesque : tout d’abord la mise en scène, presque onirique, avec un jeu de lumières frappant, parfois par des ampoules où la lumière oscille comme une lueur magique, parfois par de grands flashs aveuglants et détonants. Ensuite, la musique prend sa place comme un personnage à part entière, passion d’un des protagonistes, mais aussi toile liant le présent au passé, comme un écho.


Ce protagoniste, d’ailleurs, fait figure de narrateur de l’histoire : Marcel, troublant et bouleversant, nous raconte son amour impossible, sa fin prématurée, sa tentative de lien avec sa descendance inespérée, sous les traits du brillant Adrien Melin.


Ses camarades ne sont pas en reste et incarnent avec intensité les personnages de cette fable psychologique.


Comentarios


bottom of page