Rechercher

La Famille Ortiz

de Jean-Philippe Daguerre

Théâtre Rive Gauche


De quoi ça parle ? Pierre s'est expatrié au Japon et s'il est malheureusement sans famille, après avoir rencontré la jolie Claire, il s'apprête à en fonder une. Le couple voit son équilibre bouleversé cependant quand un mystérieux inconnu se présente à Claire comme étant le frère de Pierre.


Et alors ?

Voici une agréable fable contemporaine, que nous propose Jean-Philippe Daguerre après le succès retentissant de son Monsieur Haffmann.


Le récit de ce conte moderne, ancré dans le Bordeaux des années 90, révèle l'histoire d'une famille où le père, ancien torero, la mère, infirmière, et leurs trois fils, vivent heureux dans une bulle poétique où les maîtres-mots sont l'épicurisme, l'amour et les encouragements.


Le choix de narration, bien amené, captive rapidement le spectateur, dans un rythme fluide. Cette famille et ses idéaux, on s'y sent bien, on aimerait les connaître et peut-être même avoir cette chance, de pouvoir communiquer avec la plus pure sincérité avec ses proches... jusqu'au jour où Pierre sera confronté au mensonge de l'un des siens.


Dans ce rôle qui paraît taillé sur mesure, Stéphane Dauch est juste et touchant, tout comme d'ailleurs, le reste de sa famille des planches.

L'intrigue un peu prévisible laisse surtout place au jeu et à l'émotion que libèrent dans toute la salle les six comédiens, jusqu'à l'épilogue doux-amer, et à un texte parsemé de métaphores et de bons mots.


Ajoutons à cela un décor efficace signé par la talentueuse Juliette Azzopardi, qui pousse encore davantage l'aspect lyrique de cette fable scénique.


Une bien douce parenthèse...








© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now