Rechercher

Donnant donnant

de Fred Proust, mise en scène d'Anne Bouvier

Théâtre de Paris


De quoi ça parle ? Romain et Lucie viennent d'avoir un bébé et vivent en harmonie, quoi que chichement, dans un petit appartement parisien. Un vieil ami, Bastien, chef d'entreprise, reprend des nouvelles après plusieurs d'années d'absence. Le couple se doute que ces retrouvailles sont motivées par une bonne raison et en effet : Bastien est stérile et recherche un donneur.



Et alors ?

Une thématique moderne sert de fil rouge à cette comédie humaine, sur les questions du don, de l'amitié, du choix, et de la procréation.

Les situations, à la limite du vraisemblable, sont surtout l'occasion de dépeindre des personnages forts. Ce sont notamment les hommes qui se partagent les enjeux, un parti pris fort sur la décision d'amener un nouvel enfant au monde.


Bastien, le business man qui ne rencontre que le succès, l'argent et les filles faciles, qui ne voit aucun mal à demander un "coup de main" à un vieil ami pour concrétiser le rêve de sa compagne de devenir mère.


Romain, le rêveur, qui galère en attendant de percer en tant que comédien, se contentant de son quotidien frugal mais heureux entre sa chérie et la naissance de son fils.


La confrontation entre ses deux hommes, éloignés par leur classe sociale, autant que par leurs valeurs morales et leurs tempéraments, se mêle à la question de la paternité. Aiderait-on un ami qui demande un enfant sans sembler prêt à endosser le rôle de père ? Arnaud Gidoin incarne l'antipathique patron coureur de jupons, face à Loïc Legendre, impeccable dans le rôle du naïf aux valeurs simples.


Le texte cependant apparaît moins fort que les enjeux.

Le tout est rehaussé par un fort joli décor, fourmillant de détails pour dépeindre le studio du couple avec bébé.

© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com