Rechercher

On est bien là

de Sebastian Marx, mise en scène de Lou Dussourd





Et alors ?


C'est un plaisir de retrouver Sebastian Marx, son accent charmant, ses facéties en deux langages, et ce "je-ne-sais-quoi" de tellement sympathique qu'il y a en sa présence sur scène.

Ce nouvel opus, après Un New Yorkais à Paris, creuse de nouvelles facettes du quotidien bilingue et biculturel de l'humoriste.


Sa vie de couple, sa vie de famille, sont décryptées avec un texte alternant sensibilité, intelligence et vannes bien senties.

On se régale autant de cette écriture aboutie, que de son talent d'improvisateur et sa répartie lors des ses petits moments d'échanges impromptus avec le public...


Une saveur toute particulière à son évocation de la Cigale et de la Fourmi, qui laisse à réflechir autant qu'elle amuse.


Dans la Petite salle du Palais des Glaces (ou Ice Creams Palace !), on savoure chaque minute (y compris la première partie, Malika Bianco), la proximité étant là dans tous les sens du terme: on rigole carrément, on est cozy, bref, On est bien là !